IMG_7057

Comme prévu lors de son premier passage à Blois en décembre 2012, Soho Machida est revenu au Carmel de Molineuf pour une nouvelle séance de SOHO ZEN, pour le plus grand plaisir de ceux qui y ont participé une seconde fois comme celui de ceux qui y assistaient pour la première fois.

Ce dimanche 19 mai 2013, deux séances étaient programmées : le matin, de 10h à 13h, et l’après-midi, de 15h à 18h. Une cinquantaine de participants se sont répartis dans les deux groupes, certains ayant même choisi (avec raison !) d’effectuer les deux sessions.

Suite à une petite faille de la logistique ( !), nous n’avions pas de vidéoprojecteur permettant de projeter les diapositives de présentation et d’explication du SOHO ZEN. Qu’à cela ne tienne, le petit écran de l’ordinateur a suffi et, surtout, l’important était dans les paroles de Soho Machida ! Cette fois-ci, il nous a parlé en anglais, et j’eus la rude tâche de traduire ses propos.

 

Soho Machida nous présente le concept du SOHO ZEN :

 

Musubi (lier)

Clipboard01

Soho Machida nous a d’abord exposé  sa philosophie de l’intégration avec l’idée de musubi ( lier), illustrée par Bouddha relié au Christ par une corde sacrée shinto… Le monde actuel accélère la destruction de la Nature, et l’écart entre les possédants et les non-possédants est de plus en plus désespérant. Le monde est dichotomique (Sacré/ Profane, Matière/ Esprit, Homme/ Nature, Science/ Religion, Individualité/ Communauté, etc.), et le concept de musubi va à l’encontre de cette conception négative.

Corps et Esprit

Mon propos ici n’est pas de retranscrire l’enseignement que Soho Machida nous a donné, mais l’objectif du SOHO ZEN, la méditation par la voix, est de rapprocher le corps et l’esprit pour une prise de conscience permettant de faire ressortir le positif de toute chose. Le négatif ne doit pas être étouffé au plus profond de nous, au risque de voir apparaître des maladies physiques ou mentales. Pour cela, il faut déjà se respecter soi-même et respecter les autres en suivant le principe simple de « Rester Propre,  Rester Beau, Rester Sain, Faire avec Plaisir ».

Clipboard03

La quête du boeuf

Les « 10 tableaux de la quête du Bœuf » nous ont montré le cheminement de l’esprit, de l’étape où on ne voit rien et ne ressent rien, jusqu’à celle du bonheur total, où l’esprit est en parfaite harmonie avec le corps et l’univers, en passant par des stades intermédiaires de découverte, de prise de conscience et de volonté. Ces tableaux permettent d’illustrer beaucoup de réalités de la vie, que ce soit la vie professionnelle, familiale, spirituelle ou intellectuelle !

 

 

Une méditation « non religieuse »

Clipboard04

Ce qui est très important à signaler, c’est que cette philosophie ainsi exposée par Soho Machida est totalement ouverte et universelle, sans aucun dogmatisme religieux. La recherche de spiritualité, de rapprochement du corps et de l’esprit, que vise la méditation par la voix du SOHO ZEN concerne tout un chacun, quelle que soit ses croyances, sa pratique ou non-pratique religieuse. Les connaissances de Soho Machida qui est, rappelons-le, professeur d’Université en Théologie, sont très vastes et le SOHO ZEN qu’il a créé a justement pour vocation de répondre à un besoin commun à tout être humain, indépendamment de ses croyances.

Evidemment, nous aurions pu écouter Soho Machida pendant des heures, avec ses démonstrations très claires et son humour permanent. Les questions posées par l’assistance le ravirent mais, après une courte pause, il fallait aussi passer à la deuxième partie de la séance : la méditation « Arigato » !

 

La méditation par la voix

Les participants se sont alors mis en cercle sur le magnifique plancher de la superbe salle du Carmel. Assis sur une chaise ou à même le sol sur un coussin, en lotus, en tailleur ou jambes dépliées, cela n’a pas d’importance du moment que l’on reste le dos bien droit. Au centre du cercle, entouré de bougies, Chisato Sakai, l’assistante de Soho Machida, s’installe avec ses bols de cristal. La musique qu’elle en jouera en les frappant de son bâton recouvert de cuir accompagnera notre méditation en surmultipliant les vibrations ressenties !

IMG_7065

 

On commence tout d’abord par des exercices respiratoires : d’abord inspirer l’air dans nos poumons, puis le faire descendre vers le bas en gonflant notre estomac. Après une courte apnée, expirer très lentement en rentrant l’abdomen et en laissant l’air sortir en sifflant contre nos dents de la mâchoire supérieure. C’est dans cette expiration que nous pourrons prononcer les sons « A-Ri-Ga-To-U ».

Soho Machida donne alors le signal du début de la méditation par la voix, en frappant  l’un contre l’autre deux morceaux de bois. Nous écoutons alors les bols de cristal qui commencent à faire vibrer nos corps et, au signal de la clochette qu’actionne Soho Machida, nous commençons les incantations. Les mains posées sur la poitrine pour mieux ressentir les vibrations, nous respirons comme il nous a été indiqué et prononçons une à une les syllabes  du mot « A-Ri-Ga-To-U » (« merci » en japonais) dans une expiration la plus longue possible. Nous répétons 4 fois cette séquences de 5 minutes, avec instruction à chaque fois de nous concentrer en nous remerciant (arigato) d’abord nous-mêmes (corps et esprit), puis  notre famille, nos amis, et enfin la Terre…  Les yeux fermés ou mi-clos, chacun chante selon son propre rythme respiratoire, et les chants individuels et les sons des bols de cristal que joue Chisato Sakai se mêlent dans un ensemble créant un grand son polyphonique enivrant. Suivant les personnes, la chaleur, les larmes, la plénitude, la paix, sont les sensations ressenties. Entre chaque séquence, nous écoutons et vibrons au son des bols de cristal, de plus en plus puissants.

IMG_7064

La deuxième partie de la méditation par la voix se fait en murmurant les sons « A-Ri-Ga-To-U » dans un bourdonnement, tout en posant nos mains sur notre estomac, pour ressentir la voix provenant de l’abdomen. C’est ici l’expérience de la « non pensée », notre esprit s’étant lié avec notre corps…

La dernière partie se fait en position allongée sur le dos, la tête en direction du centre de la salle où continuent à jouer les bols de cristal. Dans cette position, nous chantons à nouveau distinctement « A-Ri-Ga-To-U » tout en ressentant que la voix provient du milieu de notre dos. Les vibrations se transmettent au plancher et on ne sait plus si c’est notre corps ou le sol qui vibre, si le son sort de notre bouche ou de celle des autres participants.

Enfin, la séance se termine par quelques minutes où, toujours allongés, nous écoutons Soho Machida chanter une prière bouddhiste pour le bienfait de tous les participants. Le bruit des 2 bâtons frappés l’un contre l’autre pour nous indiquer la fin de la méditation nous ramène soudainement à la réalité et chacun se relève dans un état plus ou moins groggy ou hagard, mais heureux ! 

Les impressions

Après le retour sur Terre, Soho Machida demande à chacun de brièvement faire part à l’assistance de ses impressions, de son vécu de cette expérience de méditation par la voix. Les visages sont détendus et lumineux, et chacun trouve les mots pour décrire les sensations vécues, variées et d’intensité variable.  Il y a ceux qui ont déjà fait le SOHO ZEN une ou plusieurs fois, et il y a ceux pour qui c’est une première fois, mais tout le monde témoigne de la « magie » de ce moment partagé. Il y a eu des larmes, des vibrations, des sons inattendus (cloches, orgues, etc.), des bâillements (le stress qui s’en va !), des retours vers le passé (anciens amis ou parents, etc.), des sensations corporelles et spirituelles inconnues… Beaucoup de choses difficiles à exprimer et très personnelles, très variables selon chacun des participants, mais en tout cas tout le monde ressort apaisé, détendu et heureux, avec une grande sensation de bien-être et de légèreté.

Ce dimanche 19 Mai

IMG_7055

Ces séances de SOHO ZEN sont aussi l’occasion, au-delà du partage, de rencontres entre personnes d’horizons divers qui ne se seraient sans doute jamais croisées autrement ! Ce 19 Mai au Carmel de Molineuf,  dans ce lieu particulièrement propice à la méditation, il y avait quelques personnes qui se connaissaient, notamment le groupe des kendokas, iaidokas ou pratiquants de Qi Quong qui font évidemment partie de mon cercle, des Japonais n’ayant pas hésité à venir de Paris, mais également d’autres personnes venus d’horizons qui me sont plus inconnus. Des amis d’amis, des gens qui ont reçu un des mails d’invitation que j’ai envoyé à beaucoup d’associations de Blois et alentours, notamment des troupes de théâtre, ou d’autres qui ont lu le petit entrefilet paru dans la Nouvelle République annonçant la session de méditation. Le plus jeune participant avait 16 ans, le plus âgé 80 ans ! Entre les deux séances, un pique-nique convivial (pris dans la salle à manger, en raison du temps un peu frisquet de ce mois de Mai !) permit à chacun de faire plus amplement connaissance avec les autres, dans la joie et la bonne humeur.

 

IMG_7049

Les Feuilles Mortes

L’histoire de la présence du doyen à cette séance de méditation est assez exceptionnelle pour être racontée : cet octogénaire est venu expressément de Tokyo pour assister à la séance de méditation par la voix après avoir vu le blog http://sohozen.canalblog.com/ , très étonné et curieux de l’intérêt de ces quelques français pour la méditation SOHO ZEN ! A 80 ans, c’était la première fois qu’il quittait le Japon, accompagné par un ami. Il nous a fait part de son émotion et nous a ravi en chantant une chanson en japonais avant d’entamer « les feuilles mortes » dans un français parfait, juste coloré par ce charmant accent japonais ! Un grand moment d’émotion et de partage qui a lui seul aurait suffi à justifier l’organisation d’une telle journée.

Sortir du quotidien

Un des enseignements de Soho Machida pour avoir un bon équilibre mental et physique est de savoir régulièrement sortir de sa vie quotidienne et de ses restrictions. Une séance de méditation par la voix SOHO ZEN permet assurément de sortir du train-train quotidien et de refaire le plein d’énergie !

Une nouvelle session de SOHO ZEN à Blois aura lieu fin novembre 2013, et nous espérons retrouver les pratiquants de cette session de Mai, ainsi que de nombreux nouvelles personnes !

IMG_7054

IMG_7079

IMG_7083

 Oriibu

(Article écrit pour http://sohozen.canalblog.com/)