IMG_3556-2

 Sur l’îlke d’Okinawa, sur la colline de Mabuni, se trouve la « Statue de Prière pour la Paix d’Okinawa » incitant au recueillement et à la Paix.  Cette statue est l’œuvre de Shinzan Yamada qui, en 1957, alors qu’il avait 72 ans, décida de construire une statue dédiée à la Paix, « afin que les gens ne connaissent plus la guerre ». Il lui a fallu 18 ans pour réaliser son projet, parfois ralenti par la recherche de financement ou par suite d’accidents (chute des échafaudages). La statue, majestueuse et resplendissante de sérénité et de paix, mesure douze mètres de haut et pèse trois tonnes et demi, entièrement fabriquée selon la technique typique d’Okinawa connue sous le nom de laque « Ryuku Tsuikin » (mélange de pigments avec de la laque Urushi).

 IMG_3548 IMG_3549

 La statue ressemble à un Bouddha mais n’en est pas officiellement un, car la volonté de l’artiste comme celle des autorités d’Okinawa a été d’en faire un symbole universel pour la paix, sans distinction ni connotation religieuse. Elle ne se trouve donc pas dans un temple, mais dans un grand bâtiment à sept pans symbolisant les sept mers du Monde, au milieu du Parc Mémorial de la Paix.

Tout autour de la statue, une vingtaine de magnifiques tableaux de Nishimura Keiyu sont exposés sur le thème « Guerre et Paix ». 

IMG_3547 IMG_3542

 Les visiteurs peuvent réaliser des origami de grues, symbole de paix.

IMG_3546 IMG_3555

 

IMG_3563-2

Ce Parc Mémorial de la Paix  a été établi sur la colline où eurent lieu les derniers combats du plus grand affrontement terrestre de la Guerre du Pacifique : la « bataille d’Okinawa » qui a fait plus de 250.000 morts… Bien que gagnée par l’armée US, la violence extrême des combats et la résistance acharnée et désespérée des Japonais, militaires et civils, sera probablement à l’origine de la terrible décision américaine d’utiliser l’arme atomique pour l’emporter sur le Japon…  Les 240.000 morts Japonais lors de cette bataille appelée « Typhon d’Acier » représentent 20% de la population de l’île, dont plus de la moitié étaient des civils, hommes, femmes et enfants morts dans des conditions atroces, que ce soit dans les combats, les bombardements ou par suicide individuels ou collectifs de peur d’être prisonniers…

Sur l’île d’Okinawa, le traumatisme de cette bataille est toujours palpable : l’archipel n’a été rétrocédé au Japon qu’en 1972 et des bases militaires américaines sont toujours présentes.

Traumatisés par la guerre, dans l’espoir de ne plus jamais en revoir les horreurs, les habitants d’Okinawa ont bâti en 1978 le « Okinawa Peace Hall » afin d’abriter la « Statue de Prière pour la Paix » et d’envoyer un message de paix universelle à destination de « toutes les races, nationalités, idéologies et religions » : plus jamais de guerre.

IMG_3539 IMG_3537

A l’extérieur du bâtiment se trouve la « Cloche de la Paix », magnifique pièce de bronze sur laquelle est écrit :

«Calme les esprits des morts de la guerre. Promets une paix durable dans le monde. De la colline de Mabuni dans toutes les directions, résonne éternellement la Cloche de la Paix, dans les prières solennelles de tous les peuples ».

La statue d’un enfant rappelle que des milliers de jeunes filles et garçons sont morts dans cette bataille d’Okinawa. Elle fut érigée en 1982, grâce à une collecte de fonds réalisée par des écoliers de tout le Japon dans le but d’envoyer un message de paix au Monde entier. 

IMG_3540 IMG_3561

 

 

IMG_3554-2

 

(photos (c) Oriibu)